Mardi 21 Octobre 2014

Piratage des réseaux téléphoniques, Checkphone Technologies veille au grain

Jeudi 11 Juillet 2013
Marc Lefèvre, consultant Sécurité d'Orange Consulting, alerte aujourd'hui les entreprises françaises sur un danger récurrent et mal connu : le piratage des réseaux téléphoniques. 

Selon lui, il s'agit d'un fléau loin d'être éradiqué et dont le préjudice peut être très élevé pour l'entreprise victime (jusqu'à 600 000 euros).

L'objectif pour le pirate étant de prendre le contrôle du serveur de téléphonie de l'entreprise ciblée (l'auto-commutateur ou PABX) et de générer des appels vers des numéros surtaxés. Des appels sur lesquels il sera évidemment rémunéré. Orange Business Services note d'ailleurs qu'en 2011, la fraude à la messagerie vocale sur PBX a rapporté 4,96 milliards de dollars. Les attaques provenant de pays comme Cuba, la Somalie, la Sierra Leone, le Zimbabwe, etc. 

Et le problème, c'est qu'avec Internet et les nouvelles TIC, le piratage des réseaux téléphoniques est devenu beaucoup plus facile qu'auparavant. "Toutes les semaines, nous recevons des appels d’entreprises victimes de piratage, dont les pertes atteignent plusieurs dizaines de milliers d’euros en moyenne" signale Stéphane Choquet, Directeur Général de Checkphone Technologies qui propose justement des solutions de sécurité adaptées à ce genre de problèmes. CheckPhone Technologies commercialise, en effet, des firewalls voix pour lignes téléphoniques et VoIP qui sont capables de détecter en temps réel ce type d'attaques et les utilisations abusives des numéros surtaxés et payants, ainsi que les dénis de services téléphoniques. 

OKI
Les 10 derniers articles
Services
  • Les derniers communiqués de presse
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse