Samedi 27 Mai 2017

Quand l’innovation des réseaux aide les PME à tirer parti de l'économie numérique

Dimanche 12 Juin 2016
Avec les récentes mutations de l'économie numérique, le business model traditionnel n'est certes pas totalement mort, mais il est en péril. Pour répondre aux nouvelles exigences d’utilisateurs connectés et habitués à des services toujours plus variés, il est essentiel de créer une expérience enrichie. Qui plus est, il faut être en mesure de le faire rapidement … à la « vitesse du cloud ».
" Innover, créer de la valeur et faire évoluer les services est devenu vital pour toutes les entreprises, en particulier lorsqu'elles doivent faire face à des start-ups nées dans le cloud qui perturbent l'ordre traditionnellement établi sur les marchés, et les entreprises qui y sont installées. Pensez à tous les business models qui ont connu leur heure de gloire et qui ont été remis en question, voire qui ont totalement disparu ", explique Will Hamber, Directeur des Ventes Distribution, EMEA, Juniper Networks, qui nous livre son analyse.

L'adoption massive des services numériques, alimentée par la croissance exponentielle des appareils mobiles, du flux de données et des objets connectés, continue inexorablement d'impacter les réseaux traditionnels. Dans ce monde où l'interconnexion est reine, cette tendance va à l'évidence s'accélérer, et inciter les entreprises à faire évoluer leur environnement informatique. Si peu d’acteurs ont aujourd’hui les capacités et ressources pour repartir d’une page blanche et bâtir une nouvelle stratégie, il est important de comprendre que même les entreprises de taille moyenne peuvent tirer leur épingle du jeu.

Voici une sélection de tendances technologiques susceptibles selon moi d'aider les entreprises non seulement à survivre, mais surtout à prospérer à l'ère de ce bouleversement numérique. Il est difficile de trouver une solution unique et universelle. Il est en revanche important de n’oublier aucune des composantes de l’infrastructure informatique. Virtualiser le calcul et le stockage est essentiel, mais il faut aussi penser à virtualiser le réseau. Dans ce contexte les fournisseurs de réseau et leurs partenaires doivent construire ensemble de solides alliances, de manière à mettre à disposition du marché le portefeuille technologique le plus complet possible. L’expertise technologique en la matière n’en sera que meilleure, et sera déterminante pour relever efficacement les défis des entreprises.

Orienter les réseaux sur le cloud

Aujourd'hui, les plateformes cloud axées sur les services redéfinissent le paysage informatique. Dans ce contexte, de nombreuses entreprises souhaitent faire de l'architecture cloud un élément à part entière de leur stratégie d'entreprise. Pourquoi ? Essentiellement parce qu'elle constitue un moyen rentable de réaliser les objectifs de l'entreprise tout en offrant la souplesse et l'avantage compétitif nécessaires pour fournir les services et les applications mobiles extrêmement évolutifs que tout un chacun réclame aujourd'hui.

Qu'il soit public, privé ou hybride, l'hébergement sur le cloud peut optimiser les délais et l'utilisation des ressources réseau en fournissant des services sur la base d'une infrastructure dynamique à la carte. Entièrement évolutive, la plateforme partagée peut évoluer au fur et à mesure de la croissance des besoins ou de l’activité, de manière à ce que le déploiement des services s'adapte rapidement aux évolutions d’activités.

Pour une entreprise de taille moyenne, l'architecture cloud représente le moyen de fournir des services en ligne sur mesure dans des environnements cloud ou sur plusieurs sites physiques distants. Sans coût d'investissement, sans risque de dépréciation et sans maintenance habituellement associée à la propriété de ressources réseau, les entreprises peuvent gérer leur stratégie numérique tout en profitant d'un réseau extrêmement performant - des avantages généralement réservés aux grandes entreprises.

Simplifier les réseaux

D’aussi loin que l’informatique existe, le réseau a toujours été une ressource clé de l’infrastructure des organisations. Cependant, face à la prolifération des services basés sur le cloud et accessibles en mode streaming, face à la tendance du BYOD (Bring Your Own Device) et à l'essor de l'Internet des objets, les réseaux doivent prendre en charge des millions de nouveaux appareils connectés. Ils doivent donc évoluer en même temps que l'entreprise, être en mesure d'exécuter les tâches plus rapidement et sans discontinuité, et anticiper les changements.

La technologie SDN (Software-defined networking - mise en réseau logicielle) est un moyen de simplifier les tâches de mise en réseau en utilisant les capacités logicielles pour automatiser les fonctions importantes et réduire, voire éliminer toutes les tâches chronophages. Sans intervention manuelle, l'architecture logicielle s'adapte rapidement et permet de déployer plus efficacement de nouveaux services. La technologie NFV (Network Functions Virtualisation - virtualisation des fonctions réseau) est quant à elle un parfait complément à la technologie SDN. Plutôt qu'un réseau basé uniquement sur la gestion d'un large éventail d'équipements réseau physiques, un environnement virtuel est capable de créer et de faire évoluer rapidement des services réseau en utilisant du matériel standard. S'appuyant sur les mêmes fonctions spécialisées qu'avec les logiciels qui sont exécutés centralement sur des serveurs, la technologie NFV peut être utilisée pour déployer de nouveaux services en un clic afin de répondre à l'évolution des besoins des utilisateurs.

La virtualisation présente d'importants avantages à elle seule. Mais ces avantages sont démultipliés lorsqu'on l'associe à la technologie SDN qui permet d'automatiser et de gérer les réseaux avec des ressources qui sont déployées, fournies, supprimées, réinitialisées et gérées exclusivement par des logiciels. Bien que généralement mises en œuvre dans de grandes entreprises, ces technologies évolutives sont également adaptées aux entreprises de taille moyenne qui peuvent elles aussi tirer parti d'un environnement réseau virtualisé.

Sécuriser les réseaux

Toutes les entreprises sont aujourd'hui confrontées à des menaces qui ne cessent d'évoluer. Or, dans le contexte actuel de prolifération de la connectivité cloud, la tendance BYOD et l'essor de l'Internet des objets, la surface exposée aux cyberattaques est plus grande que jamais. Il est à présent crucial de changer les méthodes de sécurité des réseaux et l’emplacement des technologies de sécurité au sein des réseaux car les menaces ne se trouvent pas seulement à l'extérieur. Les méthodes traditionnelles qui consistent à s'appuyer uniquement sur une sécurité à la périphérie du réseau ne suffisent plus. Pour contrer ces risques, une approche automatisée doit être mise en place. Le but est d'étendre la sécurité (physique et virtuelle) afin qu'elle s'adapte à toutes les menaces sur l'ensemble du réseau, et pas seulement en périphérie.

Plutôt que des solutions multi-couches périphériques, il est préférable de mettre en œuvre un réseau SDSN (réseau dont la sécurité est définie par logiciel) dans lequel chaque élément du réseau communique avec les autres et devient un point d'application des stratégies de sécurité. Le SDSN s'appuie sur les informations réseau pour identifier et bloquer les menaces, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise, avec une mise en application basée sur des règles et une mise en œuvre dynamique qui assure une protection en temps réel du réseau. Sans compter qu'en utilisant toutes les ressources réseau pour la mise en œuvre de la sécurité, et pas uniquement le matériel, l'ensemble du réseau devient un écosystème de renseignement de sécurité et un acteur de la stratégie de protection des entreprises.

Faire évoluer les réseaux

Les ressources des entreprises évoluent en fonction de la demande sur le marché. Aucun fournisseur de réseau individuel n'est cependant en mesure de proposer une solution universelle.
Selon moi, la réponse la plus approprié et durable à cette problématique est d’adopter une stratégie multi-fournisseurs basée sur des standards ouverts. Gage de confiance, cette stratégie est déjà plébiscitée par la communauté informatique pour sa capacité à améliorer la flexibilité et la liberté de choix au cœur du réseau. Lorsque les réseaux évoluent, une infrastructure ouverte compatible avec des environnements multi-fournisseurs constitue non seulement une solution performante, mais permet également de réduire les risques, de gérer les imprévus et d'avoir une flexibilité suffisante pour permettre à l’infrastructure d’évoluer avec l'entreprise.

Une architecture ouverte est donc une solution aussi pratique que rentable qui permet de mettre en œuvre facilement différents systèmes matériels et logiciels. On observe de plus en plus de réseaux mêlant équipements physiques et virtuels avec une infrastructure centrée sur les applications offrant les mêmes fonctionnalités que la plupart des appliances physiques. Ces environnements logiciels améliorent la réactivité des réseaux face à l'évolution de la demande.

Même si le monde de l'entreprise est complexe, les réseaux ne doivent pas forcément l'être. En transformant l'infrastructure en un environnement réseau automatisé, sécurisé et ouvert, toutes les entreprises peuvent convertir une nécessité en une ressource performante et rentable qui génèrera de la valeur ajoutée pour l'entreprise et aidera cette dernière à satisfaire mieux que jamais ses clients. 
Les commentaires

Merci pour cet article, très en phase avec la vision d?ALSATIS Entreprises. Nous partageons ces constats et avons pour but d'accompagner ces nouvelles tendances technologiques et informatiques.
Nous traitons de l'ensemble de ces enjeux sur notre blog : http://www.alsatis-entreprises.com/blog/

Par Alsatis Entreprises le 15/06/2016 à 03:03

Merci @willhamber @juniper, bel article reflétant la réalité technico-économique des entreprises, les enjeux et les solutions. Comme le SDN/NFV pour les datacenters, le SD-WAN (Software Defined Wide Area Network) répond à toutes ces exigences pour profiter de n'importe quels accès à Internet, sous n'importe quelles technologies, et de les transformer en réseaux privés (VPN "nouvelle génération") ou en accès à Internet sur-boostés et plus sécurisés. C'est l'accès garanti à tous les cloud, de façon universelle, et sans limites.

Par huard le 13/06/2016 à 11:17

Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse