Vendredi 24 Octobre 2014

La Free Cloud Alliance milite pour le Cloud Computing libre

Mardi 30 Mars 2010
Quatre éditeurs de logiciels libres (IELO, Mandriva, Nexedi et TioLive) ont décidé de fonder la Free Cloud Alliance et de proposer une offre globale conjuguant l'IaaS (Infrastructure as a Service), le PaaS (Plate-forme as a Service) et le SaaS (Software as a Service). Cette offre s'appuie sur plusieurs composants dont NiftyName Virtual Datacenter, Block Storage Server, Xtreem Storage Server, Neo Storage Server, SLAP Cloud Engine et TioLive OEM Platform. D'autres composants seront ajoutés prochainement. 

NiftyName Virtual Datacenter constitue une solution d'infrastructure à la demande (IaaS) conçue pour les hautes peformances, la haute disponibilité et la tolérance aux pannes. Il repose ici sur un serveur BS2 ( Block Storage Server) équivalent libre à un SAN, mais beaucoup plus avantageux sur le plan économique.

Xtreem Storage Server, lui, est un système de fichiers venant en complément du serveur BS2. Il permet d'effectuer un stockage des fichiers sur différents serveurs aux quatre coins de la planète au lieu d'un stockage sur un seul serveur et sur un même réseau local. NEO Storage Server est aussi complémentaire à BS2 et XS2. Il permet de stocker des données non pas sous forme de fichiers ou de blocs, mais sous forme d'objet et ce, en répliquant les données. Ces dernières sont ainsi conservées de manière structurée et sécurisée.

SLAP Cloud Engine, lui, autorise la coordination et l'optimisation des ressources sur le Cloud. Il permet de détecter automatiquement les machines inactives pour fournir plus de puissance à celles en fonctionnement. Il repose sur le progiciel open source ERP5 pour la partie comptabilisation et facturation du Cloud.

Quant à la plate-forme TioLive, elle fournit des outils tels que l'ERP, le CRM, le KM, l'e-business et le Web en mode PaaS. « Ces derniers peuvent être rapidement adaptés à tout type de métier grâce à l'ajout de catégories spécifiques ou à la modfication des nomenclatures existantes. La solution verticale ainsi obtenue peut alors être redistribuée sous forme de SaaS en marque blanche.» conclut Jacques Honoré, Community Manager de TioLive. 
OKI
Les 10 derniers articles
Services
  • Les derniers communiqués de presse
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse