Lundi 1 Septembre 2014

L’Opéra national de Paris passe à la caméra IP pour son système de vidéoprotection

Lundi 27 Décembre 2010
Pour optimiser son système de vidéoprotection, l’établissement public a adopté les caméras IP et fait appel à 4 acteurs différents : Axis Communications, Camtrace, Cisdec et Multiaxe.

L’Opéra national de Paris a ainsi remplacé son système de vidéoprotection analogique traditionnel, qui se composait de plus de 130 caméras réparties sur l’Opéra Bastille (l’Opéra Garnier n’était pas équipé) par un système IP. Le système analogique ne le satisfaisait en effet pas entièrement, l’établissement souhaitant améliorer la prévention des incidents et augmenter l’efficacité et la rapidité d’intervention. L’adoption de l’IP devait simplifier la gestion et permettre l’évolutivité du système.

« Notre choix s'est porté vers les nouvelles technologies et donc les caméras IP. Parmi les avantages, nous savions que nous pourrions compter sur l'accessibilité à distance, la qualité d'image, la vidéo intelligente et la gestion des événements », explique Jean-Christophe Hubert, Responsable Micro & Réseaux.

Fin 2009 a été lancé un appel d’offres pour les Opéras Bastille et Garnier qui portait sur l’ajout de caméras extérieures et intérieures ainsi que d’un système de gestion de ces caméras avec un enregistrement local.

Proposées par Multiaxe, spécialiste de la mise en place de solutions IP professionnelles, les caméras réseau AXIS Q6032-E et AXIS P3344/-VE ont remporté l’appel d’offres. « Les caméras Axis ont obtenu une note de 94 sur 100 et ont répondu à nos attentes tant d’un point de vue technologique qu’esthétique ! Le choix s'est donc naturellement imposé à l'Opéra national de Paris », ajoute Monsieur Jean-Christophe Hubert.

A l’Opéra Bastille, 32 caméras réseau Axis ont été installées pour compléter le système existant et les flux analogiques repris par des encodeurs Axis. Trois postes de supervision ont été installés pour que le PC de sécurité, le responsable de la sécurité et le responsable des systèmes d’information puissent avoir accès aux images. Sur les deux sites, un logiciel de gestion vidéo Camtrace a été installé pour visualiser et administrer les caméras.

A l’Opéra Garnier, 50 caméras réseau Axis ont été installées. Un PC de sécurité a aussi été créé pour que le responsable des systèmes d’information puisse gérer les caméras depuis son bureau. Au niveau de l’interface de gestion des caméras, la solution Camtrace serveur a été retenue par l’Opéra pour sa plateforme UNIX (FreeBSD), plus fiable pour un système de vidéoprotection de grande envergure.

« Camtrace offrait un bon rapport qualité/prix grâce à un coût de caméras par serveur très raisonnable. La puissance des machines a été décisive dans notre choix », explique M. Dupont, Administrateur système de l’Opéra National de Paris.

Le Service intérieur et le Département Informatique sont tout à fait satisfaits du système de vidéoprotection installé, qui a permis de réduire significativement les dégradations et la démarque inconnue.  
OKI
Les 10 derniers articles
Services
  • Les derniers communiqués de presse
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse