Jeudi 17 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

Samsung accompagne l'Unesco dans la refonte de son système d'impression

Samedi 6 Février 2016

Samsung Electronics France a aidé l'Unesco a modernisé son système d’impression et à faire d'importantes économies. 

L’Unesco, dont le siège est situé à Paris, a réalisé un audit auprès de ses salariés et de ses partenaires et s'est aperçu que son système d’impression était le principal point à améliorer. Pour le rendre plus simple et plus efficace, il était urgent de le redimensionner, de le centraliser et d’offrir aux différents utilisateurs un équipement flexible.

Suite à un appel d’offres, c'est Samsung qui a été retenu pour mener à bien ce projet de modernisation. « Samsung nous a proposé 3 catégories d’imprimantes accompagnées du logiciel Watchdoc pour répondre à la diversité et à la complexité de nos besoins d’impression, réduire le gaspillage de papier et accompagner ‏nos valeurs d’organisation responsable » explique Rudy Swinnen, Chef de la section des documents de l’Unesco. Aujourd’hui, le parc est constitué d’une centaine d’imprimantes et de multifonctions couleur et monochrome, monitorés par Watchdoc de Doxence. « Grâce à la solution de lecteurs de badge mise en place, le nombre d’impressions non récupérées a été réduit à zéro, mettant ainsi fin à une grande partie de la gâche papier‏. L’Unesco a finalement réduit ses dépenses d’impression de 500 000 $ à 300 000 $ d’une année sur l’autre, soit une économie de 200 000 $ » ajoute Rudy Swinnen.

Grâce à la solution Samsung, les utilisateurs peuvent désormais libérer leurs impressions, scanner et photocopier sur tous les multifonctions de l'Unesco via le lecteur de badge du copieur et la fonction « Follow me », mais aussi accéder à leurs impressions de façon sécurisée grâce à leur badge personnel et visualiser leur consommation et leur impact environnemental depuis leur page personnelle. "Nous prévoyons ainsi d’étendre le projet aux imprimantes personnelles" confie Raphaël Levy, responsable du parc de périphériques d’impression de l’Unesco. 

Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse