Jeudi 17 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

La blockchain améliore la sécurité et la traçabilité des transactions d'Aucoffre.com

Mercredi 21 Décembre 2016
Pour améliorer la sécurisation et la traçabilité de ses transactions, Aucoffre.com a utilisé une blockchain sur son système d’épargne spécialisé dans les métaux précieux. L'occasion pour Jean-François Faure, le PDG d'Aucoffre.com de revenir sur le pourquoi et le comment de la blockchain. 

Mise au point après la crise financière de 2008, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Concrètement, il s’agit d’une chaîne de données rendues indépendantes les unes des autres, consultable par tous, et infalsifiable. La création d’une blockchain nécessite l’existence d’un réseau de membres effectuant des transactions entre eux ou s’échangeant des informations. Dès lors, quand un membre du réseau de la blockchain ajoute une écriture, une transaction par exemple, celle-ci devient inviolable. Cet outil novateur est particulièrement adapté aux monnaies complémentaires et systèmes financiers alternatifs : il tend vers plus de transparence, parmi les membres d’un même réseau, et assure confidentialité et sécurité absolue.

C’est ainsi qu’Aucoffre.com, plateforme d’intermédiation spécialisée dans les métaux précieux, a voulu implémenter une blockchain sur son système, afin de simplifier la traçabilité exigée par les autorités de contrôle et par ses propres membres utilisateurs. Auditeurs, commissaires aux comptes et douanes peuvent désormais se servir de la blockchain comme support et outil de contrôle. Cela améliore donc toute la transparence des transactions, et apporte aussi des garanties supplémentaires aux e-consommateurs.

La blockchain est aussi une manière de décentraliser le pouvoir financier aux utilisateurs. Ainsi, alors que les banques polarisent les données de leurs clients, la blockchain permet de redonner la maîtrise aux utilisateurs, désormais seuls capables d’agréger aux données existantes de nouvelles informations. "Fini les intermédiaires, ou les tiers de confiance, cela constitue une vraie révolution !" souligne Jean-François Faure, le PDG d’Aucoffre.com.
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse