Mardi 17 Janvier 2017

Sculpteo veut démocratiser l'impression 3D métal

Jeudi 5 Janvier 2017
Sculpteo vient de développer le premier service d’impression 3D métal et compte faire de cette technologie un standard de la fabrication. 

Si l’impression 3D (à base de filament) est aujourd’hui une technologie bien connue, le métal reste pour le moment la chasse gardée de quelques grandes multinationales, principalement dans les domaines de l’aéronautique et du médical. Pourtant, l’impression 3D métal présente de nombreux avantages, notamment pour la production de produits finis, directement industrialisables. D'autant qu'elle peut être réalisée sur une douzaine de métaux différents dont le titane, l’aluminium et l’acier. Elle peut donc répondre à une grande variété de besoins. 

Sauf que pour l'instant, l’impression 3D métal est perçue comme compliquée, longue et coûteuse. En effet, contrairement aux autres matières, le métal en impression 3D est un véritable challenge technique, du fait de la quantité de paramètres à calculer. Conséquence : il faut généralement faire plusieurs essais avant de trouver le bon jeu de paramètres pour un objet fini correspondant à la demande. Et ces allers-retours ont un prix (entre 50 000 et 200 000€ pour un projet métal en impression 3D) et des délais conséquents (12 à 20 semaines). 

Sculpteo entend faire tomber ces barrières et vient pour cela de lever le voile au CES sur le premier outil de la suite Agile Metal Technology : le Business Case. De quoi s'agit-il ? D'une intelligence artificielle conversationnelle permettant d'évaluer la compatibilité de son projet avec l’impression 3D métal. Celle-ci analyse et compile les bénéfices et les risques du projet, et préconise le ou les matériaux les plus adaptés. Et pour prouver la solidité des matériaux et sa maîtrise de la technique, Sculpteo a même conçu le premier vélo fonctionnel imprimé en 3D. 

Ce dernier combine toutes les expertises de Sculpteo et de sa plateforme interactive : impression 3D métal, découpe laser et impression 3D de polymères (plastique, résine) et sa réalisation a coûté moins de 5000 euros. 

SQ 250-300 HP
Les 10 derniers articles
Services
  • Canon Maxify
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse