Vendredi 15 Décembre 2017

2017 : plus d'argent pour le "Fast IT", l'intelligence et la sécurité

Lundi 9 Janvier 2017
Bonne nouvelle pour les acteurs du monde IT. Le budget informatique des grandes entreprises devrait augmenter en moyenne de 3% par an au cours des prochaines années. Certes, cette augmentation ne se fera pas uniformément dans tous les segments et les dépenses consacrées à la « Legacy IT », qui représentent somme toute toujours 70% du budget informatique total, diminueront annuellement de 5% en moyenne. Mais parallèlement, estiment les experts PAC*, les dépenses consacrées à la « Fast IT », dont font partie le cloud computing, le big data, l’analytique, la mobilité, le digital, l’internet des objets et l’expérience client, vont croître de 25%. Cela signifie que les fonds destinés aux applications et infrastructure traditionnels, les « systems of records », sont transférés au profit notamment des « systems of engagement », plus tournés vers les clients et partenaires. Autrement dit, les DSI doivent réaliser des économies sur l’informatique existante afin de financer des projets ayant trait à la transformation numérique.

Dans ce contexte, il est aisé de comprendre pourquoi les services d’externalisation, comme la gestion d’applications, le 'nearshoring' et 'l’offshoring', ainsi que le cloud privé, continuent de faire l’objet d’une demande croissante. Ce sont autant de segments pour lesquels les fournisseurs promettent des économies substantielles, en ayant recours à l’automatisation, l’uniformisation et la modernisation de l’environnement informatique.

Ce dernier point est important, entre autres parce que les exigences imposées à l’environnement informatique en matière de flexibilité, d’intégrabilité avec le Cloud et les solutions numériques, de sécurité, de fiabilité et de disponibilité seront renforcées dans les années à venir.

Les ressources ainsi épargnées seront investies dans plusieurs domaines : la transition vers le Cloud, le recours au PaaS, la transformation numérique, l’internet des objets (IoT), le Big Data et l’analytique, la cyber-sécurité, intelligence artificielle et automatisation.

Pour retrouver l'intégralité de cet article, cliquez ici.

* Christophe Châlons, Chief Analyst ; Joachim Hackmann, Principal Consultant ; Olivier Rafal, Principal Consultant, PAC.

Article modifié le 10 janvier 2017.



Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse