Dimanche 20 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

Amazon, les détails du projet de centre en Essonne

Mardi 9 Mai 2017
La nouvelle de la construction par Amazon d'un entrepôt de 200 000 m² à Brétigny-sur-Orge (91) est tombée la semaine dernière. Le géant du e-commerce aurait choisi pour ce nouveau centre une parcelle de 31 hectares située sur l'ancienne base aérienne BA127.

L'information n'a pas été confirmée mais l'enseigne nous a toutefois rappelé qu'elle " cherche constamment à accroître la taille et la flexibilité de son réseau en Europe pour répondre à la demande des clients ", mais sans avoir " à ce jour rien à annoncer sur la France."

Selon le magazine Supply Chain qui a lu le dossier de demande de permis de construire et d'autorisation d'exploiter, déposé mi-avril par une structure baptisée Amazon France Transport et créée en octobre 2016, la surface au sol devrait être moitié moindre. Ce projet de « complexe logistique » à 25 km au sud de Paris implique la construction de 2 bâtiments d'environ 300 m de long par 150m de large, respectivement baptisés E-commerce et Sort-Center.

Le 1er sera consacré au stockage de produits et à des activités de préparation et de consolidation de commandes. 7 000 m² de bureaux sont également planifiés. L'entrepôt affiche quant à lui 18,7 m de hauteur et s'articule en 8 cellules de 4 777 à 5.975 m². Logiquement, la liste des marchandises pouvant être stockées fait apparaître les produits de grande consommation, dont les boissons. " Ce qui laisse à penser que le site pourrait servir à développer l'offre alimentaire à destination de l'agglomération parisienne ", poursuit Supply Chain. Le deuxième bâtiment sera consacré au tri de colis et à leur préparation pour expédition, notamment de produits en provenance d'autres sites logistiques en France et en Europe.

Si le dossier est rapidement instruit, la délivrance du permis de construire pourrait intervenir au milieu de l'été, estime Supply Chain, et la mise en service à l'été 2018, selon les collectivités locales. Le site est conçu pour accueillir 2 200 personnes en simultané.

Retrouvez l'intégralité de l'article de Supply Chain ici : Amazon, les détails de son projet semi-automatisé en Essonne.
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse