Vendredi 18 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

SanDisk iNand 7250A : un lecteur flash de 64 Go pour voiture connectée

Mercredi 10 Mai 2017
Western Digital lance, sous la marque SanDisk, un lecteur flash embarqué (EFD) pour le secteur de l'autombile : l'iNand 7250A.

Exploitant une technologie de stockage flash à la fiabilité renforcée, ce nouveau périphérique répond aux besoins de données des systèmes d’assistance au conducteur (ADAS), d’infotainment, de sécurité et autres technologies connectées dans les véhicules. Il garantit des performances fiables même dans des conditions extrêmes à l’intérieur et autour du véhicule, notamment avec des températures ambiantes pouvant osciller entre -40° et +105°. 

L’iNand 7250A est conçu pour fonctionner avec tous les systèmes automobiles embarqués générant, recevant et traitant des données, qu’il s’agisse d’infotainment ou de navigation, de diagnostic en continu ou encore de streaming entre véhicules ou avec les infrastructures. Il intègre également les fonctionnalités automobiles « intelligentes », à savoir une protection renforcée contre une coupure d’alimentation électrique, un moniteur de l’état complet de la mémoire, des outils avancés de diagnostic, etc. Il peut proposer jusqu'à 64 Go de stocker avec des débits allant jusqu’à 110 Mo/s en écriture séquentielle et 300 Mo/s en lecture séquentielle.

L’EFD iNand 7250A est actuellement disponible sous forme d’échantillons. 

Selon Gartner, les modules de communications embarqués remplaceront les mobiles comme principal mode de connectivité dans les véhicules connectés en 2018. En 2020, le trafic de données des voitures connectées et autonomes pourrait dépasser 280 pétaoctets (280 millions de gigaoctets) par an2.
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse