Lundi 21 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

The Machine : la nouvelle référence HPE en matière d'informatique pilotée par la mémoire

Mardi 16 Mai 2017
The Machine, c'est le nom du nouvel ordinateur HPE. Un modèle disposant de la taille mémoire centrale la plus importante du marché et orienté Memory-Driven Computing, une architecture spécialement conçue pour l’ère du Big Data.

The Machine n'est pour l'instant qu'un prototype, mais il dispose tout de même de 160 To de mémoire, répartis sur 40 noeuds physiques interconnectés avec une fabrique utilisant un protocole haute performance. Il est ainsi capable de travailler simultanément avec les données contenues dans plus de 160 millions de livres. Ce qui n'était pas possible jusqu'à présent...

Avec une telle quantité d’espace mémoire, il serait possible de travailler simultanément sur chacune des données de santé numériques de chaque être humain, ou bien sur chaque donnée stockée sur Facebook, sur chaque trajet effectué par les véhicules autonomes de Google, ou encore sur chaque jeu de données issu de l'exploration spatiale, le tout en même temps.

« Nous pensons que l'informatique centrée sur la mémoire est la solution dont l'industrie informatique a besoin pour permettre des progrès dans tous les domaines de la société », déclare Mark Potter, Chief Technology Officer chez HPE et Directeur des Hewlett Packard Labs. « L'architecture que nous avons dévoilée peut être appliquée à tous les secteurs de l’informatique, des périphériques intelligents jusqu’aux superordinateurs ». Avec le Memory-Driven Computing, c’est la mémoire, et non le processeur, qui est au centre de l'architecture informatique. The Machine s'appuie également sur un système d’exploitation basé sur Linux, fonctionnant grâe au ThunderX2, un processeur double-socket de deuxième génération fabriqué par Cavium, capable de supporter des charges de travail ARMv8-A optimisées pour un System-on-a-Chip.

En éliminant le manque d’efficacité avec lequel interagissent la mémoire, le stockage et les processeurs dans les systèmes actuels, l'informatique pilotée par la mémoire réduit le temps nécessaire pour traiter des problèmes complexes, en passant de quelques jours à quelques heures, de quelques heures à quelques minutes, ou encore de quelques minutes à quelques secondes, afin de fournir des informations pertinentes en temps réel.


Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse