Lundi 21 Août 2017
Commentaires

Optoma UHD550X ou le cinéma 4K à portée de toutes les bourses

par jcs
le 12/08/2017 à 08:41

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

RGPD : les organisations sont sur la bonne voie, mais des obstacles demeurent

Vendredi 19 Mai 2017
Á un an de l'entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), les études sur le sujet continuent de fleurir et pointent toujours du doigt le fait que bon nombre d'organisations ne seront pas prêtes à l'heure. Celle de Compuware Corporation nous révèle aujourd'hui que, malgré les progrès réalisés au cours des douze derniers mois, la majorité des organisations, tant en Europe qu’aux États-Unis, sont toujours mal préparées.

On apprend, en effet, dans cette étude que : 
  • 67 % des entreprises européennes et 87% des entreprises françaises déclarent être bien informées sur le RGPD et sur son impact en matière de gestion des données clients (un chiffre en hausse par rapport aux 55 % enregistrés l’année dernière).
  • sur les 94 % d’entreprises américaines détenant des données de clients européens, 88 % se disent bien informées sur le RGPD et sur son impact concernant la gestion de ces données (une nette progression par rapport aux 73 % ayant répondu par l’affirmative à cette même question l’année dernière).
  • seules 38 % des entreprises interrogées (43% en France) ont mis en place un plan complet de conformité au RGPD, ce qui fait que la majorité s’expose à un risque de sanctions financières. Cela ne représente qu’une légère amélioration par rapport aux 33 % qui disposaient d’un plan détaillé l’année dernière.
  • les entreprises américaines sont mieux préparées au RGPD de l’UE que leurs homologues européens. Aux États-Unis, 60 % des entreprises interrogées possédant des données de clients européens déclarent avoir mis en place un plan détaillé de grande envergure, soit une légère augmentation par rapport aux 56 % de l’année dernière. Le Royaume-Uni est le pays le moins bien préparé, 19 % des entreprises seulement ayant établi un plan détaillé, un pourcentage en très légère hausse comparé aux 18 % enregistrés l’année dernière.
« En matière de respect du règlement RGPD, les entreprises sont clairement sur la bonne voie, mais il reste encore un long chemin à parcourir dans un délai très court » confie Elizabeth Maxwell, spécialiste certifiée de la protection des données et directrice technique EMEA chez Compuware. « Au Royaume-Uni, les entreprises accusent un retard dû aux incertitudes initiales qui entourent les répercussions du Brexit. Pour autant, toute entreprise opérant sur le sol européen devra rentrer dans le rang d’ici la date butoir fixée au mois de mai 2018. Le non-respect du règlement pourrait avoir des conséquences désastreuses en cas de violation de données, un phénomène bien trop courant compte tenu de l’essor de la cybercriminalité et des menaces internes. »

Pour 56 % des entreprises interrogées, la complexité des données et la nécessité d’assurer leur qualité constituent les deux principaux obstacles à surmonter pour se conformer au RGPD. 75 % jugent que la complexité des services informatiques modernes ne leur permet pas toujours de savoir où résident les données clients, tandis qu’à peine plus de la moitié (53 %) se disent capables de localiser rapidement la totalité des données d’un individu. Enfin, plus inquiétant encore, près d’un tiers (31 %) ne s’estiment pas actuellement en mesure de localiser la totalité des données d’un client.
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse