Samedi 23 Septembre 2017

Programme Zones blanches centres bourgs : les opérateurs télécoms ont tenu leurs engagements de couverture au 30 juin

Lundi 10 Juillet 2017
Michel Combot, directeur général de la Fédération Française des Télécoms a présenté ce lundi 10 juillet, lors de l'inauguration du site de Besse-en-Oisans, dans le département de l'Isère, les derniers chiffres de couverture du programme « Zones blanches centres-bourgs », en présence de Julien Denormandie, Secrétaire d'État auprès du Ministre de la Cohésion des territoires et de Marie-Noëlle Battistel, Députée de l'Isère et Présidente de l'ANEM.

Il en ressort que les opérateurs mobiles Bouygues Telecom, Orange et SFR ont respecté, dans les délais impartis, leurs engagements de couverture dans le cadre du programme « Zones blanches centres-bourgs ». Ils ont déployé de manière mutualisée et volontaire, l'internet mobile dans tous les centres-bourgs des communes qui disposent d'ores-et-déjà d'un pylône.

Au 30 juin, ce sont 3 288 communes du programme « Zones Blanches - centres-bourgs » (parmi lesquelles 1 256 communes de montagne) qui bénéficient de l'internet mobile de manière mutualisée par au moins trois opérateurs dont 1064 communes couvertes durant la seule année 2016.

La Fédération appelle par ailleurs de ses vœux un suivi national précis, avec la publication d'un calendrier des constructions des infrastructures, en lien avec les collectivités locales et leurs associations représentatives, dans les 547 communes où les pylônes n'ont pas encore été construits. Les opérateurs travaillent actuellement à un recensement et une présentation des solutions d'amélioration de la couverture à l'intérieur des bâtiments, notamment les lieux accueillant du public.

Conscients des enjeux fondamentaux qui se jouent pour l'aménagement numérique de nos territoires, la Fédération et ses membres appellent désormais de leurs vœux un acte majeur, un véritable contrat de mandature entre l'Etat, les collectivités et les opérateurs. Pierre Louette, Président de la Fédération a ainsi expliqué dans les Echos daté du 7 juillet que l'objectif est de « donner la priorité à l'aménagement du territoire dans un cadre réglementaire, fiscal et budgétaire stable. Nous sommes prêts à accepter un « New Deal » dans les télécoms. »
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse