Vendredi 15 Décembre 2017

Capgemini améliore sa marge

Jeudi 27 Juillet 2017
Le Groupe a réalisé au 1er semestre 2017 un chiffre d'affaires de 6 412 millions d'euros, en progression de 5% par rapport à celui publié pour le 1er semestre 2016 et de 3,0% à taux de change constants. La croissance organique du Groupe s’établit à 2,7%. Les activités Digital & Cloud sont en croissance de 23% à taux de change constants et représentent 35% du chiffre d’affaires sur le semestre.

Au 2ème trimestre, la croissance du Groupe a légèrement accéléré pour atteindre 3,3% à taux de change constants et 2,9% en organique. Les activités Digital & Cloud y ont représenté 37% du chiffre d’affaires, contre 32% au 1er trimestre de l’année.

La marge opérationnelle atteint 672 millions d’euros, en hausse de 5% par rapport à 2016. Elle représente 10,5% du chiffre d’affaires, en augmentation de 30 points de base sur un an. Le résultat d’exploitation ressort en hausse de 6% à 538 millions d'euros, ce qui porte la marge d'exploitation à 8,4%.
Le résultat net part du Groupe atteint 375 millions d’euros pour le 1er semestre, en hausse de 3% sur un an.  Le bénéfice par action (non dilué) est de 2,23 euros.

Pour l’année 2017, le Groupe prévoit d’enregistrer une croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants de 3,0% et d’atteindre une marge opérationnelle se situant entre 11,7% et 11,9%.

« La dynamique du début de l’année s’est accélérée au second trimestre, analyse Paul Hermelin, P-DG du groupe Capgemini. Nous avons réalisé une très bonne performance au cours de ce premier semestre qui confirme notre capacité à accompagner nos clients aussi bien dans leur digitalisation que dans l’industrialisation de leurs processus. Ainsi, la transformation de notre portefeuille vers le Digital et le Cloud se poursuit et ces activités représentent 37% de notre chiffre d’affaires au second trimestre. Quant à nos offres en matière d’automatisation, elles continuent de se développer avec maintenant 4 000 experts en Robotic Process Automation, technologies cognitives et intelligence artificielle. »

Le Conseil (4% du chiffre d’affaires du Groupe) voit son activité progresser de 10,7% à taux de change constants notamment avec une forte croissance en Europe continentale. La marge opérationnelle de cette activité s’établit à 10,6% du chiffre d’affaires, en progression de 20 points de base sur un an.
Les Services de technologie et d’ingénierie (15% du chiffre d’affaires du Groupe) affichent sur le 1er semestre une hausse de 3,5% du chiffre d’affaires, avec notamment une croissance solide en France et en Scandinavie. La marge opérationnelle progresse de 90 points de base sur un an pour atteindre 12,2% sur le 1er semestre.
Les Services applicatifs (62% du chiffre d’affaires du Groupe) bénéficient pleinement de la demande liée aux nouveaux besoins dans le Digital et le Cloud et enregistrent une croissance du chiffre d’affaires de 5,6% à taux de change constants sur la première moitié de l’année. La croissance s’approche ou dépasse les 10% dans de nombreux pays d’Europe (France, Allemagne, Suède, Italie) mais aussi en Asie. La marge opérationnelle s’affiche en hausse de 50 points de base à 11,9%.
Les Autres services d’infogérance (19% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistrent une baisse de 6,6% du chiffre d’affaires. Cette baisse est essentiellement imputable aux services d’infrastructure et reflète notamment la baisse anticipée dans le secteur public au Royaume-Uni. La marge opérationnelle ressort à 7,7%, contre 9,2% au 1er semestre 2016. 

La région Amérique du Nord (30% du chiffre d’affaires du Groupe) a entamé comme prévu au 1er semestre le rétablissement de sa dynamique de croissance et affiche sur la période une croissance légèrement positive de 0,4% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires de la région Royaume-Uni & Irlande (14% du chiffre d’affaires du Groupe) est en recul de 5,9%. Quant à la France (21% du chiffre d’affaires du Groupe), elle voit son chiffre d’affaires progresser sur le 1er semestre de 4,7%, porté par la croissance dans les Services applicatifs ainsi que dans les Services de technologie et d’ingénierie. Sur la période, les secteurs des Services financiers, de l’industrie et celui des biens de consommation et de la distribution ont été les plus dynamiques. La marge opérationnelle s’établit à 7,1% du chiffre d’affaires en amélioration de 50 points de base sur un an.

Fort de ses bons résultats du premier semestre, CapGemini confirme ses objectifs de croissance de chiffre d’affaires, de marge opérationnelle et de free cash flow pour 2017. 
Les commentaires

En ce mois d'août 2017 la direction du groupe Capgemini devrait annoncer la fusion des entités juridiques françaises dans une seule société au 1er janvier 2018.

Cette fusion/absorption combinée aux ordonnances Macron/Pénicaud peut entraîner des centaines de suppressions d'emplois en France.

En effet la loi d'habilitation, votée mardi 1er août 2017, autorise dans son article 3 paragraphe f, le gouvernement à prendre par ordonnances des mesures facilitant la reprise d'entités économiques autonomes. L'article L1224-1 disparaît donc du Code du Travail. Lors d'une cession d'entreprise les contrats de travail des salariés de la société cédée ne perdurent plus automatiquement.

Dans le secteur des services informatiques (syntec numérique) où les rachats d'entreprises sont nombreux chacun imagine les conséquences sociales de cet article de loi.

Les député(e)s du groupe LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE semblent irresponsables.

Travailleuses et travailleurs de l'Unité Économique et Sociale Capgemini ensemble défendons nos collègues des filiales absorbées en danger !

Par lecteur-itrnews le 10/08/2017 à 03:51

Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse