Mardi 21 Novembre 2017

Combiner boutiques physique et en ligne : la stratégie gagnante du commerce actuel

Samedi 9 Septembre 2017
Même si les magasins physiques conservent une certaine attractivité, la progression des ventes en ligne a transformé la distribution de façon spectaculaire. Les résultats de l'étude annuelle JDA Consumer Survey montrent, en effet, que 54% des acheteurs préfèrent acheter en magasin plutôt qu'en ligne. A l'inverse, 46% préfèrent éviter le magasin au profit des autres canaux de vente.

Les résultats de l'enquête JDA confirment que les services complémentaires de commodité seront essentiels à la génération de trafic en magasin. Ainsi, 75% des répondants disent préférer une expérience d'achat rapide et facile à une expérience personnalisée.

Comparé à 2015, le BOPIS (Buy Online Pick-up in Store) a également connu une augmentation spectaculaire : +44%. 80% des acheteurs envisageraient même d'utiliser le service si les distributeurs offraient des réductions de prix ou d'autres incitations. Cela apporterait une valeur ajoutée à l'expérience d'achat, tout en poussant les distributeurs à se différencier des concurrents par des offres spéciales. « Alors que certains distributeurs testent déjà des moyens d'inciter les consommateurs à choisir les services BOPIS plutôt que la livraison à domicile, notre recherche a révélé que cela pourrait être un outil efficace pour capturer l'attention du client et confirmer le rôle que le BOPIS jouera dans le succès des distributeurs » explique Jim Prewitt, vice-président de la stratégie de la distribution chez JDA. « En offrant des incitations aux acheteurs à utiliser le BOPIS, comme des réductions, les distributeurs génèrent plus de trafic dans les magasins et, potentiellement, achètent plus qu'ils ne le voulaient une fois qu'ils arrivent au magasin, augmentant ainsi les ventes. »

Au-delà d'une rationalisation logistique et d'une utilisation des stocks disponible sur le point de vente, le BOPIS présente un autre atout : 40% des répondants qui ont utilisé ces services de Click & Collect ont déclaré effectuer de temps à autre des achats supplémentaires en magasin. Les retours ramènent donc aussi les acheteurs en magasin (BORIS - Buy Online, Return InStore).

En fin, seuls 26% des sondés ont utilisé les médias sociaux pour acheter un article en ligne. Facebook (81%) et Instagram (26%) étant les médias les plus utilisés. « L'acte d'achat sur les réseaux sociaux reste balbutiant mais les distributeurs doivent continuer à affiner leur démarche sur ces canaux, d'autant plus que le nombre d'acheteurs issus de la génération Z augmente » conclut Jim Prewitt.


Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse