Mardi 12 Décembre 2017

8 mythes sur les VPN : vrai ou faux ?

Vendredi 22 Septembre 2017
Les VPNs (Réseaux Privés Virtuels) s'ouvrent au grand public – NordVPN a noté une augmentation de 300 % de ses utilisateurs cette année, découlant principalement des nouvelles régulations du net et des restrictions mises en place dans plusieurs pays du monde. Ces nouvelles régulations incluent les techniques de surveillance pratiquées par les gouvernements ainsi que le géo-blocage de certains contenus. Avec l'augmentation du nombre de piratages, les VPNs ont gagné en popularité et se sont fait connaître comme l'un des meilleurs outils de protection en ligne.

L'utilisation d'un VPN permet de chiffrer les données qui circulent sur internet par le biais d'un tunnel sécurisé entre deux entités: l'ordinateur et un serveur VPN. De ce fait, personne ne peut accéder aux informations qui transitent via le tunnel – elles deviennent invisibles aux yeux des FAIs, des gouvernements, des voleurs d'identité et des hackers.

Cependant, il subsiste de nombreux mythes autour des VPNs, concernant notamment leur utilité pour l'internaute lambda. NordVPN dresse ici la liste des principales idées reçues et lève le voile sur les quelques problèmes que les VPNs posent aux utilisateurs. NordVPN passe en revue quelques mythes.

1. Quoi qu'ils en disent, tous les VPNs enregistrent les données des utilisateurs. Certains fournisseurs de VPN n'ont en fait pas le choix – ils doivent enregistrer les activités de leurs utilisateurs si la loi les y oblige, selon le pays où ils opèrent. Les fournisseurs de VPN localisés dans l'un des pays des 14 Eyes ou 5 Eyes sont généralement tenus de conserver les données. À partir du moment où ces informations sont enregistrées, il leur est facile de les partager avec le gouvernement ou un tiers. Cependant, les VPNs qui opèrent dans des pays où le gouvernement n'exige pas de logs suppriment le contenu des informations à la fin de chaque session – ceux-là peuvent aisément garantir un service VPN sans enregistrement de données.

2. Les VPNs gratuits offrent le même niveau de protection. Un fournisseur de VPN gratuit doit trouver des moyens de se faire de l'argent. La maintenance des serveurs est coûteuse, et c'est sans compter les salaires des employés et autres dépenses. Un VPN qui fournit gratuitement ses services se fait de l'argent d'une manière ou d'une autre – souvent en revendant les données de ses utilisateurs. Un VPN fiable a son prix. De plus, les VPNs payants offrent généralement une meilleure vitesse de connexion ainsi que d'autres avantages.

3. Les VPNs ralentissent la vitesse de connexion. Parce qu'un VPN chiffre les données qui transitent via un tunnel sécurisé, il peut parfois ralentir la vitesse de connexion. Cependant, dans la plupart des cas, ce ralentissement ne se fait pas sentir. S'il est perceptible, cela peut signifier que le VPN rencontre des problèmes techniques temporaires ou qu'il est temps de changer de fournisseur VPN. Un VPN payant met généralement un plus grand nombre de serveurs à la disposition de ses utilisateurs – lorsqu'un serveur est saturé et lent, l'utilisateur peut très facilement se connecter à un autre. Pour plus de rapidité, il est parfois recommandé de se connecter à un serveur moins éloigné géographiquement.

4. Un VPN fonctionne de la même manière pour tout le monde. En réalité, la qualité de connexion via un VPN dépend d'un grand nombre de facteurs. Les différents environnements de connexion, les FAIs et la manière dont ils gèrent le trafic, la saturation du VPN et la distance géographique entre l'utilisateur et un data center jouent tous un rôle important dans le procédé. Tout cela sans parler des logiciels additionnels installés, des méthodes de configuration et ainsi de suite.

5. Tous les VPNs garantissent le même niveau de chiffrement. Les protocoles de chiffrement VPN peuvent en fait varier, certains étant plus sûrs que d'autres. Les utilisateurs devraient éviter le protocole PPTP, l'un des premiers protocoles de sécurité à avoir vu le jour – en effet, il est aujourd'hui jugé faible et peu fiable. Les protocoles VPN les plus sécurisés sont OpenVPN et IKEv2/IPsec, grâce à leurs algorithmes et clés de chiffrement forts.

6. Un proxy, c'est la même chose qu'un VPN. Certains utilisateurs confondent à tort les proxys et les VPNs – aux dépends de leur sécurité en ligne. Les proxys ne protègent pas les utilisateurs de la surveillance gouvernementale, du traçage des données ni des hackers. Un proxy est recommandé pour ceux qui ne se soucient pas de protéger leur navigation en ligne mais qui veulent simplement voir un film en streaming. Dans les autres cas, pour garantir la protection et la confidentialité, l'utilisation d'un VPN est fortement conseillée.

7. Il fonctionnera sur tous les systèmes. Pas tous les VPNs fonctionnent sur tous les systèmes – certains n'opèrent que sur les produits Apple par exemple. Un VPN bien conçu tourne sur des systèmes variés comme iOS, macOS, Android et Windows.

8. Les VPN ne sont que pour les personnes calées en informatique. Il existe encore des VPNs avec des sites internet compliqués où il est difficile de s'y retrouver. C'est parce que lorsque les VPN ont fait irruption sur le marché, ils s’adressaient avant tout à des geeks informatique. Aujourd'hui, de nombreux VPNs ont optimisé leurs interfaces utilisateur et sont à la portée de tous. Pour utiliser NordVPN, il suffit de cliquer sur le bouton ON, par exemple. Ce VPN propose des applications pour macOS, iOS, Windows et Android, et permet à ses utilisateurs de se connecter à la destination souhaitée en sélectionnant simplement le nom du pays. Les applications NordVPN contiennent de nombreuses fonctionnalités simples d'utilisation, comme le kill switch, une liste détaillée des serveurs, l'accès à la technologie SmartPlay et bien plus.


A Propos
NordVPN
est un fournisseur de VPN qui offre un double chiffrement VPN, un kill switch et le protocole IKEv2/IPsec. Il a lancé des applications Android, Mac, iOS et Windows, qui fournissent un algorithme unique permettant de se connecter automatiquement au serveur le plus rapide. Ce produit, facile d'utilisation et l'un des moins chers du marché, dispose de plus de 1000 serveurs à travers le monde et est compatible avec le P2P. NordVPN, c'est avant tout une politique anti-log. 
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse