Mercredi 22 Novembre 2017

Contrats d'externalisation dans le secteur commercial : le secteur as-a-service poursuit son insolente progression

Vendredi 10 Novembre 2017
L'EMEA ISG Index d'Information Services Group, qui mesure les contrats d'externalisation dans le secteur commercial dont la valeur annuelle est d'au moins 4 millions d'euros, montre que le secteur as-a-service a poursuivi sa progression (+ 48%) pour atteindre 1 milliard d'euros. Preuve que les entreprises continuent de rechercher des solutions cloud et digitales pour améliorer leur efficacité opérationnelle et se développer.

Cette croissance a permis de gommer le déficit significatif dans le sourcing traditionnel, dont la valeur a chuté de 43 %, pour atteindre 1,3 milliard d'euros, son niveau le plus faible depuis 10 ans. Ce déclin du sourcing traditionnel, dont la zone EMEA dépend plus que les autres régions, a engendré une chute de 23 % de la valeur annuelle des contrats qui s'élève à 2,3 milliards d'euros, et ce, en raison d'un manque de contrats d'envergure pendant le trimestre.

En revanche, la situation globale est plutôt positive. La valeur annuelle mondiale des contrats a, en effet, atteint 8,5 milliards d'euros au 3ème trimestre, soit une hausse de 16 % par rapport à l'année précédente. L'activité du sourcing as-a-service a poursuivi sa croissance rapide, atteignant un record de 3,7 milliards de dollars ce trimestre. Le sourcing traditionnel, en revanche, a connu une croissance modeste à un niveau mondial, augmentant de 2 % d'une année à l'autre.

Et lorsqu'ISG examine les performances de la zone EMEA depuis le début de l'année, l'avenir semble prometteur. Au cours des 9 premiers mois de 2017, la valeur annuelle des contrats combinée de la région était de 9 milliards d'euros, soit une hausse de 3 %, grâce à un solide premier trimestre dans l'ensemble. En ce qui concerne le sourcing as-a-service, la croissance depuis le début de l'année est de 51 %, soit une valeur de 2,7 milliards d'euros.

Les 150 millions d'euros obtenus en France au troisième trimestre représentaient une hausse de 15 % par rapport à la même période en 2016, rendue possible par une augmentation de 38 % du nombre de signatures de contrats. La France, stimulée par un deuxième trimestre particulièrement solide, a vu la valeur de ses contrats et ses activités liées aux contrats croître d'environ un tiers par rapport à l'année précédente.
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse