Dimanche 17 Décembre 2017

Black Friday : les Français ont acheté 30% de plus qu’en 2016

Mardi 28 Novembre 2017
Le Black Friday gagne indéniablement du terrain en France. D'après les chiffres du portail de réductions Black-Friday.saledédié à l'évènement, les ventes affichent une hausse de 30% et le chiffre d’affaires augmente de 33% dépassant de loin les prédictions de croissance prévues de 14%. PriceMinister-Rakuten annonce avoir doublé ses ventes et Cdiscount avoir atteint un record historique de ventes lors de ce Black Friday 2017.
Autres indicateurs : le Black Friday en France s’est achevé avec 2 114 091 transactions traitées par Payline, soit 604 909 transactions de plus qu'en 2016. Pour l'opération, Wanteeed a également distribué un million et demi d'euros de codes promotionnels à ses utilisateurs du jeudi 23 au lundi 27 novembre (avec un record le 24 à 450 000 euros). Enfin, il apparaît que les Français se convertissent aussi au Black Friday sur les réseaux sociaux.




Selon Black-Friday.sale, le panier moyen a atteint les 118€ ce vendredi. Soit une augmentation de 6% par rapport au Black Friday 2016, où la dépense moyenne était de 112€ par personne. Le panier moyen varie en fonction de la catégorie de produit. S’il est seulement de 28€ pour les produits de sports et loisirs, il atteint les 85€ pour la mode et le vêtement, 180€ pour les produits high tech et jusqu'à 520€ pour le segment du voyage.

Cette année, les catégories de produits les plus vendues restent la Mode et l'Électronique. Ces deux segments cumulent un total de 55% des ventes. Le segment de l’Électronique, avec 19%
du nombre total de transactions, traditionnellement en tête est détrôné cette année par la Mode qui totalise 37% des transactions. La catégorie Maison et Jardin se place en troisième position
avec 11% des ventes.

Si les réductions ont commencé dès le début de la semaine, les meilleures offres n’ont été dévoilées qu'à partir de la veille. Le pic de transactions a été atteint entre vendredi 00h00 et 00h30,
confirmant l'hypothèse selon laquelle les consommateurs francais, à l’instar de leurs homologues américains, dorment plus tard le jeudi pour être les premiers à profiter des offres exclusives du Black Friday. 16% donc des ventes ont été enregistrées dès le début de l'opération, et si les consommateurs ont été actifs tout au long de la journée du vendredi, on remarque néanmoins 3 temps forts à 10h, 14h et 18h.

Le profil des acheteurs est assez tranché: 38% d’hommes contre 62% de femmes. La tranche d'âge qui l’emporte est celle des 25-34 ans avec 29% des acheteurs. Suivis des 18-24 ans qui
constituent 22% des consommateurs, puis les 35-44 ans (19%).


PriceMinister-Rakuten double ses ventes

A la fin de ces trois jours de « Black Friday » et à la veille du « Cyber Monday », PriceMinister-Rakuten annonce avoir doublé ses ventes par rapport au week-end du Black Friday 2016. Le site a enregistré vendredi son plus gros volume de ventes en 17 années d'existence et confirme une tendance exceptionnelle sur ces trois jours : " On peut dire que ce Black Friday 2017 a véritablement marqué le coup d'envoi du shopping de Noël. En effet samedi 25 et dimanche 26 novembre, la plateforme PriceMinister-Rakuten a connu un volume de visites trois fois supérieur à celui du week-end du 18 novembre. Il semblerait que les Français aient attendu ce rendez-vous annoncé pour s'y mettre mais la course aux cadeaux est donc lancée. Les promotions du Black Friday ont été maintenues tout le week-end sur PriceMinister-Rakuten et dureront jusqu'à lundi soir, le « Cyber Monday ». Résultat, pour ce premier week-end des achats de Noël 2017, PriceMinister-Rakuten enregistre des ventes deux fois supérieures à celle du week-end du Black Friday 2016 ".

Il est à noter que 1 client sur 2 ayant acheté sur la plateforme est membre du PriceClub, le programme de fidélité de la marketplace. Ce sont ainsi plus de 50 millions de Rakuten Super Points qui ont été distribués aux membres du Club depuis vendredi en plus des remises proposées par le site.


Record historique pour Cdiscount

Cdiscount se positionne comme le premier acteur français du Black Friday sur internet, avec 43M€ de volume d’affaires soit 5 fois une journée normale. Ce sont 8 millions de personnes qui ont visité le site internet de l'enseigne, soit 1 foyer sur 3. Cette édition 2017 confirme que le Black Friday marque le coup d’envoi des achats de noël et qui fait donc la part belle aux jeux et aux jouets : près de 10 000 PS4 et 200 000 jouets/jeux vidéo sur la journée de vendredi, avec cette année encore une star incontestée : 1 500 hoverboards vendus en quelques minutes dès minuit.
Cdiscount déclare également avoir été " de très loin le premier sur les réseaux sociaux avec 223 000 interactions avec ses clients (étude Sprinklr du 27 novembre 2017) sur la seule journée du vendredi 24 novembre ". « Ces résultats démontrent la capacité de Cdiscount à répondre toujours mieux aux attentes de ses clients, en rendant accessibles à tous les meilleurs produits et services aux meilleurs prix », déclare Emmanuel Grenier, Pdg de Cdiscount. « Le Black Friday 2017 confirme que les Français font confiance à Cdiscount dans les grands rendez-vous et notamment pour réaliser leurs achats de Noël. Toutes nos équipes restent mobilisées pour que leurs fêtes de fin d’année soient une réussite ».


#BlackFriday, un volume de conversations important

Le Black Friday semble avoir gagné le cœur des consommateurs français qui se convertissent sur les réseaux sociaux. « Nous avons écouté ce qu’il se disait sur le web, sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, et sur les sites d’information de langue française et ce sont plus de 618 000 mentions liées au Black Friday, dont 90% proviennent de Twitter, qui ont été identifiées par Sprinklr. Evidemment, on constate une montée en puissance et un pic d’activité important de plus de 264 000 mentions, le jour du Black Friday », précise Arnaud Tamisier, Marketing Manager de Sprinklr France.

Quatre e-commerçants se retrouvent dans le top 5 des enseignes les plus mentionnées sur les réseaux sociaux et pour assurer la visibilité de leurs opérations promotionnelles et émerger dans un brouhaha publicitaire important, chaque enseigne doit rivaliser d’imagination. « A ce jeu-là, c’est incontestablement Cdiscount le champion de la visibilité sur le web. En lançant sa campagne « Very Black Week » qui consiste à faire gagner bons d’achat et cadeaux aux internautes qui engagent avec le e-commerçant, Cdiscount a engrangé plus de 
223 000 mentions, soit plus de douze fois que son plus proche poursuivant, Amazon France
» poursuit Arnaud Tamisier. « Cette stratégie gagnante est un cas d’école pour toutes les marques qui souhaitent assurer la viralité de leurs messages. Elle associe science du cadencement de publication des contenus à une bonne connaissance des codes et des usages des réseaux sociaux ».

Sans grande surprise, ce sont les produits d’électronique grand public qui sont au coeur du plus grand nombre de discussions sur les réseaux sociaux. Les smartphones arrivent en tête avec 58 600 mentions suivis par les jeux vidéo, 57 500 mentions, puis par les produits produits informatiques (ordinateurs, PC, portable…), 49 300 mentions. Les biens culturels (livres, CD, DVD), les instruments de musique et le mobilier sont moins prisés par les internautes et se classent en dernière position juste devant les cosmétiques. « L’émergence de ces catégories de produits dans les conversations en ligne est le reflet des efforts promotionnels fournis par les enseignes. L’énorme impact des campagnes de Cdiscount autour des produits d’électronique grand public a fortement orienté les conversations des internautes vers ces gammes de produits High-tech. Ce sont les marques qui suscitent de l’engagement et des conversations autour de leurs campagnes de communication » conclut Arnaud Tamisier.


Augmentation du nombre de connexions et de créations de comptes client en ligne

ReachFive, spécialiste du Customer Identity and Access Management (CIAM) qui accompagne les e-commerçants dans leur stratégie d'authentification et de gestion des identités clients, a constaté une augmentation de +150% des connexions et de +170% de créations de comptes entre le 24 et le 27 novembre 2017.

Le pic moyen de connexions constaté par ReachFive (+150% avec des pics allant jusqu'à +300%) et l'augmentation de création de comptes (+170% pour certains clients et +300% pour les plus actifs) confirment bien l'intérêt des consommateurs français pour cet évènement commercial. Et cette nouvelle tendance impose, à la veille des fêtes de Noël, des contraintes fortes aux enseignes en matière de pics de connexion et de charges de trafic sur leurs sites.

Pendant cette période de courses aux bonnes affaires, pour être les premiers à profiter des offres exclusives, il est essentiel pour les consommateurs de pourvoir s'authentifier le plus rapidement possible et ce, quel que soit le canal utilisé, résume ReachFive. L'authentification, premier point de contact et de friction entre le client et l'e-commerçant, doit être simple et rapide pour répondre aux habitudes d'instantanéité et de praticité des consommateurs. La maîtrise de l'authentification représente donc pour les e-commerçants une opportunité majeure de fidéliser leurs clients et d'en conquérir de nouveaux, en palliant notamment à l'exaspération des consommateurs lorsqu'ils doivent s'identifier ou créer un compte.

Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse