Vendredi 15 Décembre 2017

Malgré des résultats en légère baisse, LDLC poursuit son développement

Vendredi 1 Décembre 2017
Sur le 1er semestre, le groupe LDLC a enregistré 215 millions d'euros de chiffre d'affaires, en baisse par rapport à l'an dernier (221,1 millions d'euro). La marge brute se stabilise à 36% et le résultat net est quasiment divisé par 2 par rapport à 2016 à 2,5 millions d'euros (contre 4,6 millions d'euros l'an dernier). 

Sur ce premier semestre, l’activité BtoC a réalisé 155 millions d'euros de revenus. Les 26 magasins LDLC ont enregistré un chiffre d’affaires de 24,1 millions d'euros en hausse de 19,3%. Les autres activités dont Maginéa contribuent pour 5,9 millions d'euros au chiffre d’affaires total. Notez par ailleurs que le panier moyen Groupe s’élève à 334 euros HT (contre 330 euros HT l'an dernier) et que le nombre d’ouvertures de comptes (BtoC et BtoB) représente 227 500 nouveaux clients.

« Alors que notre core business (marché des composants informatiques) subit depuis plusieurs mois l'inflation forte et constante des prix de la mémoire (+200% sur un an), les résultats du 1er semestre de l’exercice 2017-2018 affichent une forte résilience et démontrent notre capacité à maintenir nos marges, souligne Olivier de la Clergerie, Directeur Général du Groupe LDLC. Parallèlement, nous continuons de mettre en place les mesures et décisions nécessaires pour accompagner notre développement. Ces actions ont permis d’améliorer significativement le BFR avec comme corollaire une réduction de notre endettement net. Nous avons poursuivi notre plan de marche et maintenu nos investissements avec la mise en œuvre de nombreux projets structurants nous permettant de déployer notre stratégie cross-canal pour disposer à l’horizon 2021 d’une centaine de boutiques, de continuer de croître dans le BtoC online et d’accélérer la croissance du BtoB ».

Sur la deuxième partie de l’exercice, le Groupe LDLC bénéficiera des actions menées ces derniers mois pour accompagner la croissance de l’activité BtoB et des ventes de fin d’année qui constituent une période importante pour l’activité BtoC. Ainsi, après l’ouverture d’un 27ème magasin à Chambéry, le rythme d’ouvertures des franchises et des magasins en propre devrait s’accélérer avec 6 à 8 magasins sur la période. Autres axes de croissance : 
  • la finalisation de l’acquisition du Groupe OLYS qui exploite l'enseigne « BIMP », distributeur Apple à la fois pour les professionnels (60%) et les particuliers.
  • le lancement sur le dernier trimestre de l’exercice d’une structure commerciale BtoB (les premiers recrutements sont déjà réalisés) et d’une plateforme logistique en Ile-de-France afin de développer l’activité sur cette zone.
  • une implantation en Espagne prévue dès le début du prochain exercice (online et une boutique test à Madrid).
  • l’ouverture, durant l’année 2018, d’un magasin test L’armoire de bébé sur l’agglomération lyonnaise compte tenu du succès rencontré par l’offre online de cette marque spécialisée dans la puériculture.
Le Groupe LDLC confirme son ambition d’atteindre le cap du milliard d’euros d’activité à l’horizon 2021 avec un EBITDA de l’ordre de 5,5% à 6% du chiffre d’affaires. À cette date, il devrait compter une centaine de boutiques.  
Les 10 derniers articles
Services
  • EST
  • Proposer un communiqué de presse
Communiqués de presse